Vous êtes ici : Accueil > b00bi s’exprime > Coups de gueule > Taxe carbone
Par : boobi
Publié : 26 août 2009

Taxe carbone

Histoire de carboniser les portes monnaie(s)

Le ministre du Budget a réaffirmé, sur i-Télé, que la « contribution énergie-climat », dont les modalités restent à déterminer, devrait être en deçà de 32 euros la tonne de CO2, chiffre avancé par l’ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard, qui préside la conférence d’experts sur la taxe carbone.

Elle « sera dans la loi de finances 2010 parce que la taxe carbone, c’est un impôt intelligent », a dit Eric Woerth.

Le plafond de 32 euros, « j’ai déjà dit que je trouvais cela trop important ». « J’imagine que le chiffre sera inférieur mais le président et le Premier ministre trancheront. »

Eric Woerth a précisé que « tout ou partie » de cette taxe serait restitué aux ménages.

Les associations de consommateurs s’inquiètent de la répercussion de ce nouveau dispositif sur les factures d’énergie des ménages, notamment ceux résidant en milieu rural.

Michel Rocard avait précisé que le coût pourrait s’établir autour de 300 euros par an pour « un peu plus de la moitié des ménages », sur la base d’une contribution de 32 euros par tonne de CO2, soit sept à huit centimes par litre d’essence.

La secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno, a assuré mardi que le gouvernement ne porterait pas atteinte au pouvoir d’achat des Français.

« Ce qui doit être reversé aux ménages, sous une forme ou sous une autre, le sera. Ce n’est pas fait pour remplir les caisses de l’Etat », a-t-elle dit sur BFM. « Toutes les formes de redistribution seront sur la table », a-t-elle précisé.

Quant au montant, elle estime également que « 32 euros, c’est trop haut ». « On verra si c’est entre 14-20 euros. On est sur cet étiage-là », a-t-elle ajouté.

(Source Reuters)